La Chine et le Brunei unissent leurs efforts pour construire le port de Muara

Le mois dernier à l’occasion de la première visite d’un Président Chinois au Brunei, nous avions traduit le texte paru dans la presse, pour un avenir commun entre les deux pays. Voici aujourd’hui, un éclairage sur un projet commun de développement du Port de Muara.

La capacité de transport de conteneurs dans le port de Muara a atteint 93 257 TEU, soit une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente au cours des dix premiers mois de cette année. La compétitivité régionale du port a continué de s’améliorer depuis qu’une Co-entreprise a participé aux travaux de gestion du  port en février 2017. 

brunei1
Co-entreprise

La coentreprise Muara Port Company Sdn Bhd (MPC),  formée par les groupes chinois Guangbin Beibu Gulf Port et Darussalam Asset du Brunei, a pour objectif d’améliorer l’efficacité opérationnelle du port, de réduire les coûts de logistique et de renforcer la capacité de manutention du fret.

Après une année d’efforts, l’efficacité de chargement moyenne d’un seul navire a atteint 30,2 unités par heure, soit 50% de plus qu’auparavant.

Le Brunei est un pays important situé le long de la route de la soie maritime du XXIe siècle. Les deux pays se sont engagés à faire du port de Muara un grand port international, en faisant un nouveau point de croissance économique et un centre de transport pour la zone de croissance orientale de l’ANASE.

brunei2
Port de Muara

En outre, le Brunei espère approfondir la coopération bilatérale dans tous les domaines sur la base de la coopération avec le Guangxi, afin de renforcer de manière globale les relations entre le Brunéi et la Chine, selon un ancien responsable du gouvernement du Brunéi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Le Lesotho lance un projet routier financé par la Chine

jeu Déc 20 , 2018
Une cérémonie d’inauguration des travaux de la route Mpiti à Sehlaba-Thebe, financée par un prêt concessionnel du gouvernement chinois, s’est déroulée à Qacha’s Nek of Lesotho. La route, longue de 91 km, est parallèle à la chaîne de montagnes de Drakensburg. Il sera transformé de route en gravier en route goudronnée. En […]
%d blogueurs aiment cette page :