Fret : Forte croissance des ports secs au Xinjiang et au Gansu

Khorgos entraine les autres ports secs de la région

La région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a largement bénéficié du développement de ses ports secs pour stimuler le commerce extérieur en 2019.

Parmi les 18 ports de la région, celui de Khorgos a enregistré un volume total d’échanges de 108,9 milliards de yuans (15,7 milliards de dollars) au cours des onze premiers mois de 2019, traitant environ 31,45 millions de tonnes de produits d’importation et d’exportation.

Le Xinjiang a également promu l’e-commerce transfrontalier et a créé des zones franches afin d’élargir sa coopération commerciale avec les pays étrangers, en particulier les pays et régions de la Ceinture et la Route.

Le Xinjiang a établi des relations commerciales avec 170 pays et régions. De janvier à novembre 2019, le commerce extérieur total de la région a atteint 149,17 milliards de yuans, en hausse de 31,1% sur un an.

En 2020, le Xinjiang continuera de compter sur les ports dotés d’infrastructures améliorées pour stimuler son commerce extérieur, notamment dans les exportations de textile et de vêtements, d’électromécanique, de génie chimique, de construction et de produits agricoles locaux, selon rapport d’activité du gouvernement de la région.

Le commerce en hausse entre le Gansu et les pays de la BRI

Une réunion d’affaires provinciale qui a eu lieu début janvier, a montré que la province du Gansu voisine au Xinjiang, a affiché une expansion de 3% dans ses échanges avec les pays de la ceinture et de la route depuis l’année 2018, pour atteindre 2,69 milliards $ au cours des 11 premiers mois de 2019. Ceci via l’utilisation des infrastructures du Xinjiang et des nouvelles voies rapides construites en

Ce chiffre représente 54% du volume total du commerce extérieur de la province du Gansu.

La province a mis en œuvre des plans pour améliorer sa participation à la construction de la Ceinture et de la Route et créer un système économique de plaque tournante pour le secteur de la logistique en 2019.

959 trains de marchandises chargés avec 1,01 million de tonnes de fret, d’une valeur de 2,3 milliards $, ont été envoyés du Gansu en 2019 vers les pays de la BRI.

2018 et 2019, années records pour les infrastructures dans le Gansu

Un nouveau chemin de fer reliant la ville de Dunhuang, dans la province du Gansu et la ville de Golmud, dans la province du Qinghai a été entièrement inauguré fin décembre.

L’itinéraire de 671 km est une importante ligne de connexion entre le chemin de fer Qinghai-Tibet et le chemin de fer Lanzhou-Xinjiang. Il permet aux trains de rouler à 120 km/h, a précisé la société.

Le tronçon Subei-Mahai a été achevé, marquant l’ouverture de la ligne ferroviaire périphérique de Dunhuang. Il s’agit du premier chemin de fer périphérique mis en service dans le nord-ouest de la Chine

La construction du nouveau tronçon Subei-Mahai, d’une longueur totale de 173 km et de six nouvelles stations, avait commencé en avril 2013.

Le chemin de fer de Dunhuang se croisera avec les chemins de fer existants, notamment le chemin de fer Lanzhou-Qinghai, le chemin de fer Qinghai-Tibet et le chemin de fer Lanzhou-Xinjiang, pour former le premier réseau ferroviaire circulaire dans la région du nord-ouest.

Le réseau raccourcira la distance de déplacement entre le Xinjiang et le Tibet de 1 100 km et le temps de près de 10 heures.

Le nouveau chemin de fer revêt une grande importance pour le réseau ferroviaire de l’ouest de la Chine et jouera un rôle important dans la promotion de l’initiative Belt and Road, a indiqué la compagnie.

Next Post

#21 - Le Port de Manzhouli à la Frontière Sino-Russe

mer Jan 15 , 2020
Manzhouli, le plus grand port terrestre à la frontière entre la Chine et la Russie, a connu une augmentation du nombre de passagers en 2019. Selon le point d’inspection des entrées et des sorties de Manzhouli, le nombre annuel de passagers traversant la frontière via ce port a dépassé 1,9 […]
%d blogueurs aiment cette page :