La Suisse se rapproche un peu plus des Nouvelles Routes de la Soie

La Suisse signera un accord de soutien à l’Initiative Ceinture et Route  lors de la visite du président Ueli Maurer en Chine ce mois-ci, renforçant ainsi les liens avec un important partenaire commercial alors que d’autres pays occidentaux considèrent le projet gigantesque avec scepticisme.

La nouvelle initiative de la Route de la soie du président Xi Jinping a fait l’objet de controverses, en particulier à Washington, qui la considère comme un moyen de répandre l’influence chinoise à l’étranger et de contraindre les pays aux dettes insoutenables, une accusation rejetée par Beijing.

Enclavés dans une guerre commerciale avec la Chine, les États-Unis ont particulièrement critiqué la décision de l’Italie de souscrire à ce plan, le premier pour un pays du G7. D’autres occidentaux ont moins envie de monter à bord, même si beaucoup ont gardé l’esprit ouvert.

La Suisse neutre voit dans l’accord de BRI signé lors du voyage de Maurer un moyen de soutenir le développement économique, en particulier en Asie centrale.

« L’objectif du mémorandum est que les deux parties renforcent leur coopération dans les domaines du commerce, de l’investissement et du financement de projets sur les marchés tiers, le long des routes empruntées par l’initiative, a déclaré mardi le ministère des Finances sans donner plus de détails.

Maurer, qui est également ministre des Finances, participera au second sommet Belt and Road la semaine prochaine, qui devrait attirer une quarantaine de dirigeants étrangers.

Xi a également invité Maurer à une visite d’Etat les 28 et 29 avril, a annoncé son ministère. Les dirigeants économiques et financiers suisses accompagneront Maurer lors de son voyage de huit jours en Chine.

La Suisse, l’un des premiers États occidentaux à reconnaître la République populaire, a été le premier pays d’Europe continentale à conclure un accord de libre-échange avec la Chine, son principal partenaire commercial après l’Union européenne et les États-Unis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Tribune : La Routes de la Soie aide les pays à engager une réforme de la gouvernance

mer Avr 24 , 2019
L’OFNRS publie la tribune de Ding Gang (@dinggangchina), chercheur principal à l’Institut d’études financières de Chongyang, à l’Université Renmin de Chine. Le durian est l’un des principaux fruits que la Thaïlande exporte en Chine. Quand j’étais correspondant en Thaïlande, il y a huit ans, un exportateur thaïlandais m’a dit qu’il fallait […]
%d blogueurs aiment cette page :