Pacifique

La Chine va lancer une formation agricole dans le Pacifique

La Chine lance un programme de formation agricole destiné aux pays insulaires du Pacifique pour aligner leurs industries sur les normes chinoises.

Une réunion entre la Chine et huit États du Pacifique s’est déroulée aux Fidji, où des accords de coopération dans le domaine de l’agriculture devraient être signés.

Le vice-ministre de l’Agriculture des Îles Cook, Patrick Arioka, a déclaré que la réunion donnerait lieu à davantage d’échanges interpersonnels entre la Chine et le Pacifique.

« L’objectif est donc de proposer une formation aux technologies de l’agriculture et des cours de formation pour les pays insulaires du Pacifique. Le premier cours de formation pour les responsables de l’agriculture doit être lancé à la fin du mois d’avril de cette année », a-t-il déclaré.

Aux Fidji se trouvent des fonctionnaires des Samoa, des Tonga, du Vanuatu, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des États fédérés de Micronésie, des Îles Cook et de Nioué.

La réunion fait partie de l’initiative Ceinture et route chinoise.

M. Arioa, qui se trouve à Fidji, a déclaré que les pays avaient adhéré à un plan d’action 2020-2022 sur la coopération agricole entre la Chine et le Pacifique, bien qu’une direction stratégique n’ait pas encore été définie.

La conférence des ministres de l’agriculture a vu la Chine s’engager à soutenir les États insulaires du Pacifique dans le secteur de l’agriculture avec 5 

1. Renforcer le cadre de l’initiative Ceintures et routes grâce à la productivité de l’agriculture et de la pêche et augmenter les revenus des agriculteurs.

2. Renforcer l’agriculture durable grâce aux technologies et capacités agricoles en aidant les instituts de recherche agricole à renforcer les échanges, à créer des laboratoires communs et à former de jeunes scientifiques dans le secteur de l’agriculture.

3. Fournir une aide pour soutenir la production de riz agricole afin d’accroître les capacités de préparation aux catastrophes.

4. Soutenir la politique de pêche durable menée par les organisations régionales en matière de renforcement des capacités, de soutien à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN) et à la pêche hauturière.

5. Investir dans le commerce agricole, comme la transformation agroalimentaire, le commerce électronique.

6. Renforcer la coopération Sud-Sud grâce à un plan d’action alimenté par le gouvernement chinois au sein de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

 

0 comments on “La Chine va lancer une formation agricole dans le Pacifique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :