Afrique Brèves

La ville chinoise de Tianjin renforcera sa coopération avec l’Afrique

La municipalité chinoise de Tianjin a introduit un plan d’action pour renforcer la coopération avec des pays africains au cours des trois prochaines années.

Selon le plan, Tianjin encouragera davantage ses entreprises à investir et établir des usines dans les pays africains, incluant une usine de fabrication de ketchup au Ghana, l’exploitation aurifère au Soudan et un projet de cuivre et de cobalt en Zambie. Plusieurs autres projets d’investissement en Afrique sont en cours d’évaluation.

Le gouvernement municipal encourage aussi les sociétés locales à investir dans la construction d’infrastructures en Afrique et les compagnies aériennes à lancer des vols directs vers les pays africains.

La construction d’un centre d’exposition et de marketing pour les produits ougandais à Tianjin a été accélérée, parallèlement à des salons commerciaux afin de faire entrer les produits locaux dans les pays africains.

Dans le domaine des échanges culturels, les écoles professionnelles sont encouragées à créer des ateliers de formation dans des pays africains, tels que Djibouti et l’Egypte. La ville continuera d’offrir des formations d’arts martiaux aux élèves originaires d’Ethiopie, de Guinée équatoriale, de Maurice, du Nigéria et de Tanzanie.

D’ailleurs, la ville soutiendra les institutions médicales dans la construction de centres de médecine traditionnelle chinoise et la réalisation de recherches conjointes sur les maladies infectieuses dans les pays africains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s