La Chine et la Russie ont signé des contrats pour le déploiement de satellites du système chinois Beidou en Russie et des stations russes GLONASS en Chine, a déclaré la société d’État russe Roscosmos. Cette coopération ouvre la voie à une coopération stratégique dans les projets de navigation par satellite.

Les stations chinoises seront basées à Obninsk, Irkutsk et Petropavlovsk-Kamchatsky, tandis que les stations GLONASS russes seront situées à Urumqi, Changchun et Shanghai.

Le PDG de Roscosmos, Yury Borisov, a déclaré : « Utilisés simultanément, les systèmes russe et chinois – GLONASS et Beidou – augmenteront la précision et la fiabilité de la navigation. C’est pourquoi nous sommes intéressés par une coopération plus large dans l’utilisation des systèmes GLONASS et Beidou, ainsi que par de nouvelles technologies de navigation basées sur ces systèmes. »

Les instituts chinois et russes coopèrent également dans le domaine des services de soutien. Le Centre de recherche sur les essais et l’évaluation du Bureau chinois de navigation par satellite et le Centre russe d’information et d’analyse des coordonnées, du temps et du soutien à la navigation de l’Institut central de recherche sur la construction mécanique (TsNIIMash) fournissent conjointement des services de soutien à l’information aux clients de GLONASS et de Beidou.

On peut s’attendre à ce que ces systèmes assurent la complémentarité des systèmes mondiaux de navigation par satellite des deux pays, y compris la coopération en matière de communications et de surveillance. Dans le commerce, cela peut servir à vérifier, via les technologies blockchain, l’origine exacte des pièces constitutives dans toutes les sphères du processus de fabrication, ce qui permet d’améliorer l’analyse CQ et la vérification des produits.