Le premier constructeur chinois de véhicules électriques BYD devrait vendre des voitures à énergies nouvelles en Israël, en partenariat avec le concessionnaire automobile israélien Shlomo Motors, ont annoncé séparément les deux sociétés.

La première cargaison de berlines BYD devrait arriver au port d’Eilat, dans le sud d’Israël, au troisième trimestre de 2022, a indiqué BYD dans un communiqué.

Shlomo ouvrira quatre nouvelles salles d’exposition pour que les consommateurs puissent découvrir les derniers modèles de BYD, selon un communiqué de Shlomo. BYD et Shlomo partagent un partenariat de plus de dix ans, établi dans le cadre de l’activité de bus électriques de BYD.

BYD, abréviation de « Build Your Dreams » (construisez vos rêves), a été fondée en 1995 et son siège social se trouve à Shenzhen, avec une technologie de base développée pour se concentrer sur des batteries à lame sûres.

En outre, l’e-Platform 3.0 de BYD fournit un écosystème d’applications basé sur le cloud et augmente l’efficacité thermique des batteries pour permettre des autonomies supérieures à 1 000 km.

En juin 2020, l’inauguration dans Jérusalem des bus électriques BYD avait été remarqué.