Les travaux de construction d’un stade national financé par la Chine à Phnom Penh, capitale du Cambodge, ont été achevés malgré l’impact du COVID-19, a déclaré le ministre du Tourisme Thong Khon.

Khon, qui est également président du Comité national olympique du Cambodge, a déclaré que le stade de 60 000 places servira de lieu principal pour les tournois lorsque le Cambodge accueillera les Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA) en 2023.

« Le stade national de Phnom Penh est une grande réussite dans le secteur sportif cambodgien, et c’est un nouveau symbole de l’amitié inébranlable à toute épreuve entre le Cambodge et la Chine », a-t-il déclaré à Xinhua.

« Il soutiendra non seulement le développement du secteur sportif, mais servira également d’aimant pour attirer les touristes, en particulier les Chinois, au Cambodge dans l’ère de l’après-pandémie du COVID-19 », a-t-il ajouté.

« Le stade est le plus grand cadeau que le gouvernement et le peuple chinois ont offert au gouvernement et au peuple cambodgiens », a-t-il déclaré. « Il reflète véritablement la profonde amitié entre les deux gouvernements et les deux peuples ».

Développés par la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) dans le cadre de l’aide financière de la Chine, les travaux de construction du projet ont débuté en août 2017. Le stade a été construit en forme de « voilier » dans lequel ses deux proues mesurent 99 mètres de haut, et il a été entouré d’un ancien fossé de style angkorien.

Khon a déclaré que le stade avait également été équipé d’hôtels, de magasins de vêtements de sport, de magasins d’équipement et d’autres installations.