La Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un prêt de 121 millions de dollars à l’Ouzbékistan pour achever la modernisation du réseau ferroviaire dans ses régions orientales, a annoncé mercredi la BAD.

Le prêt s’ajoute au financement de 80 millions de dollars de la BAD approuvé en 2017 pour aider à électrifier 145,1 km de voie ferrée entre les villes de Pap, Namangan et Andijan dans la vallée de Fergana en Ouzbékistan, a indiqué la banque.

Notant que le prêt contribuera à stimuler la croissance économique dans la vallée densément peuplée de Fergana et à améliorer le commerce et la connectivité régionale, la BAD a déclaré que le soutien continu aidera à assurer une exploitation sûre et plus fréquente des trains sur le réseau ferroviaire modernisé.

« Le projet renforcera l’attractivité des chemins de fer en tant que mode de transport respectueux de l’environnement, fiable et abordable pour la population ouzbèke », a déclaré Ko Sakamoto, spécialiste principal des transports de la BAD pour l’Asie centrale et occidentale.

La modernisation du réseau ferroviaire de l’est de l’Ouzbékistan devrait également stimuler le tourisme et le commerce entre l’Ouzbékistan et ses voisins, car elle fait partie du corridor 2 du programme de coopération économique régionale pour l’Asie centrale (CAREC).

La liaison ferroviaire de l’Ouzbékistan dans la vallée de Fergana est également considérée comme un élément essentiel du projet de chemin de fer Chine-Kirghizistan-Ouzbékistan.

Le programme CAREC, établi en 1997 par la BAD, est un programme destiné à encourager la coopération économique entre les pays de la région d’Asie centrale