Le Nigeria va mettre en service la ligne Lagos – Ibadan d’ici janvier 2021. Construite par la Chine à hauteur de $1,5 milliard, cette section de 156 km fait partie du chemin de fer SGR Lagos – Kano, en chantier, traversant le pays du sud au nord.

Le chemin de fer Lagos – Ibadan sera achevé en décembre 2020 ou début janvier 2021, a déclaré le ministre des Transports Rotimi Amaechi. Il l’a fait savoir, au cours d’une émission télévisée dans laquelle (en compagnie du ministre des Travaux publics, Babatunde Fashola) il faisait le point sur les grands chantiers infrastructurels en cours.

Initialement prévu pour être livré en mai, ce chantier de 1,5 milliard de dollars a connu plusieurs mois de retard imputable, en partie, à la pandémie de Covid-19. En avril 2020, la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), la société adjudicataire du projet, a terminé la pose des voies sur les 156 km du tracé.

Le ministre des Transports Rotimi Ameachi a déclaré que la mise en service du chemin de fer de Lagos – Ibadan aurait probablement lieu en janvier 2021. Tout en exprimant son mécontentement quant au niveau de travail effectué dans certaines des gares, Amaechi a donné à Xia Lijun ; le coordonnateur du projet CCECC, délai de 21 jours pour assurer l’achèvement des stations. Pendant ce temps, les entrepreneurs ont blâmé la lenteur des progrès sur la pandémie de Covid-19.

« Vous devez accélérer la conclusion de ces stations. La Covid est là pour rester et le gouvernement doit fonctionner malgré tout ». 

« Nous devons tenir nos promesses au peuple parce que c’est pourquoi nous sommes élus, nous ne pouvons pas attendre la fin de la Covid parce que nous ne savons pas quand cela prendra fin. Espérons que d’ici janvier, ce projet sera prêt »- Le ministre des Transports.

Une fois opérationnelle, cette ligne à écartement standard (SGR) devrait compter 10 gares avec des trains fonctionnant à une vitesse maximale de 150 km/h.

Elle fait partie du chemin de fer SGR Lagos – Kano, en construction, traversant le Nigeria du port de Lagos, sur l’océan Atlantique, à Kano près de la frontière avec le Niger. Débuté en 2006, le projet de modernisation du rail, long de 2 788 km, a été divisé en segments. Actuellement, seul le segment entre Abuja et Kaduna (187 km) est achevé et les services ont officiellement commencé en juillet 2016.


Par Adrien Mugnier, Directeur de l’Observatoire Français des Nouvelles Routes de la Soie