Par Audrey DuboscTraductrice et responsable de la série – Actualité économique – « La Chine et le Monde »

Nouvelle épisode cette semaine #26 de l’actualité économique de la Chine et le monde – Retrouvez les anciennes publications sur notre site internet.

Qualcomm et JD.com conviennent de poursuivre leur coopération sur le développement de la 5G

Le géant américain des semi-conducteurs Qualcomm a annoncé qu’il allait coopérer avec JD.com, acteur majeur du e-commerce en Chine, afin de poursuivre le développement de la 5G en se basant sur la connaissance des clients de JD, ainsi que sur les solutions et les produits 5G de Qualcomm, a rapporté The Beijing News mardi.

Après huit ans de coopération, les deux parties ont lancé le plan 5G afin d’accélérer le déploiement de la technologie 5G, d’améliorer l’expérience du consommateur et d’explorer davantage l’application de la 5G et de l’intelligence artificielle dans le secteur de la logistique.

Des efforts ont été déployés par Qualcomm et JD.com au cours des huit dernières années pour promouvoir conjointement le développement des téléphones mobiles 4G. En 2016, les deux entreprises ont lancé une série d’événements, dont la promotion de snapdragon.jd.com.

Cette coopération devrait également permettre d’exploiter le formidable potentiel de la 5G, d’optimiser les opérations et d’améliorer l’efficacité grâce aux nouvelles technologies. Selon Qualcomm, les deux parties vont promouvoir la mise en œuvre de la 5G dans le e-commerce, comme le positionnement logistique précis, l’informatique de pointe et la 5G XR.

Les deux entreprises fourniront aux clients les derniers téléphones mobiles et services 5G lors du festival commercial de la mi-année 6.18 de JD 2020, qui sera le premier projet lancé dans le cadre du nouveau plan de coopération 5G.

Cristiano Amon, Président de Qualcomm, a déclaré que les deux parties travailleront ensemble pour enrichir la sélection de téléphones intelligents 5G à différents prix et étendre la technologie 5G à davantage de terminaux.

Une entreprise chinoise remporte un contrat de métro en Ukraine

La société CRRC Tangshan Co, Ltd, l’un des principaux fabricants de trains à grande vitesse de Chine, a déclaré jeudi avoir remporté un contrat pour la production de 40 voitures de train pour le métro d’une ville ukrainienne.

L’entreprise de Tangshan, dans la province du Hebei au nord de la Chine, livrera huit trains pour le métro de Kharkiv, la deuxième plus grande ville d’Ukraine, a déclaré l’entreprise. Chaque train, composé de cinq voitures, aura une longueur de 96 mètres, avec une vitesse maximale prévue de 80 km par heure, selon CRRC Tangshan Co,.

L’accord comprend également des pièces de rechange, des outils et des services.

Le CRRC Tangshan a fait une offre en octobre 2019, et le résultat, qui devait être annoncé le 10 février, a été retardé à deux reprises en raison de la pandémie de coronavirus.

La société a déjà exporté des wagons de train vers d’autres pays, dont le Turkménistan, le Kazakhstan et la Mongolie.

Lancement d’un fonds d’investissement franco-chinois dédié aux entreprises souhaitant s’implanter en Chine

Le fonds d’investissement, créé conjointement par le fonds souverain chinois China Investment Corporation (CIC), le groupe bancaire français BNP Paribas et la société d’investissement Eurazeo, a été lancé, a déclaré mercredi le CIC dans un communiqué de presse.

Avec un capital cible de 1 milliard d’euros à 1,5 milliard d’euros, le fonds de coopération franco-chinois se concentrera sur les investissements transfrontaliers.

Il investira dans des entreprises en France, mais aussi dans toute l’Europe qui cherchent à développer leurs activités en Chine, notamment dans les secteurs de la fabrication de pointe, des services commerciaux, des biens de consommation, des soins médicaux et des technologies numériques.

La première phase de 400 millions d’euros sera apportée par le CIC, BNP Paribas et Eurazeo et des levées de fonds auprès de tiers seront lancées dans l’intervalle.

Le partenariat permettra de tirer pleinement parti des avantages des trois entreprises. Le CIC aidera les entreprises à entrer sur le marché chinois et à y étendre leur présence. BNP Paribas trouvera et servira des entreprises de grande qualité en s’appuyant sur sa solide base d’affaires et son vaste réseau. Eurazeo conseillera en matière de développement d’affaires internationales et de capital-investissement.

Une “voie verte” pour le transport aérien de fret en Chine

Selon les autorités de l’aviation civile, la capacité de transport de fret aérien international de la Chine a été maintenue grâce aux mesures efficaces de la voie verte mise en place dans le secteur pendant la période de pandémie.

L’industrie de l’aviation civile chinoise a connu une forte augmentation des vols réguliers de fret, a déclaré l’Administration de l’aviation civile de Chine (CAAC).

La Chine maintient désormais des vols réguliers de fret aérien avec environ 102 destinations outre-mer dans 49 pays.

En avril, les compagnies aériennes chinoises et étrangères ont effectué 1 574 vols de fret aérien réguliers par semaine. Ce chiffre représente une augmentation de 55,2 % par rapport au volume hebdomadaire avant la pandémie COVID-19. Et au cours des deux premières semaines de mai, le volume hebdomadaire a atteint 2 365 vols, soit une augmentation de 133,2 %.

La croissance rapide du secteur du fret aérien international en Chine a contribué à transporter des fournitures vitales et à assurer des chaînes d’approvisionnement mondiales.

La CAAC a introduit une série de mesures de la « voie verte » pour faciliter le transport aérien international pendant la période de pandémie.

Selon la CAAC, ces mesures globales comprennent un processus d’approbation des vols simplifié, des délais plus souples et l’acceptation en ligne des demandes de vol 24 heures sur 24.

Liaison de fret aérien d’e-commerce Chine centrale-Moscou

Une ligne régulière de fret aérien d’e-commerce reliant Changsha, Chine centrale, à Moscou, en Russie, a été lancée jeudi.

A 12h24, le vol cargo opéré par Cainiao Network, la branche logistique du champion du e-commerce chinois Alibaba, a décollé de l’aéroport international de Changsha Huanghua, transportant 20 tonnes de marchandises dans près de 40.000 colis, dont des vêtements et des articles ménagers.

Le service comprendra trois vols par semaine, a déclaré Cainiao Network, ajoutant qu’après le lancement de la nouvelle ligne aérienne, les marchandises fabriquées dans le Hunan seront livrées aux consommateurs russes dans environ 10 jours, contre 20 à 30 jours auparavant.

Changsha, capitale de la province du Hunan, a ouvert une ligne aérienne temporaire de fret électronique vers Los Angeles au début de l’année pour répondre à la demande croissante de logistique internationale dans le contexte de la pandémie.

Le e-commerce transfrontalier est le modèle commercial le plus dynamique et un important stabilisateur du commerce international, a déclaré Yang Li, chef du bureau de la logistique et des affaires portuaires du gouvernement de Changsha. Depuis le début de l’année 2020, les applications de e-commerce transfrontalier à Changsha ont été multipliées par 50 d’année en année.

La Chine va promouvoir la libéralisation du commerce et la facilitation au port de Hainan

La Chine prendra des mesures ordonnées pour réduire les tarifs et supprimer les barrières non tarifaires afin de renforcer la libéralisation et la facilitation des échanges au port de libre-échange de Hainan, ont annoncé lundi des responsables.

Le pays soutiendra le libre-échange des produits de base en accordant le traitement zéro tarifaire de manière ordonnée et en supprimant les barrières non tarifaires telles que les permis et les quotas, a déclaré le vice-ministre du Commerce Wang Shouwen lors d’une conférence de presse.

Dans un premier temps, certains biens seront exonérés des droits à l’importation, de la taxe sur la valeur ajoutée à l’importation et de la taxe à la consommation avant 2025, y compris les équipements de production pour l’usage propre des entreprises et les véhicules de transport et de tourisme qualifiés, les matières premières et auxiliaires et les biens de consommation pour l’île , a déclaré le vice-ministre des Finances Zou Jiayi.

Les droits à l’importation seront exonérés sur toutes les marchandises importées autres que celles énumérées dans le catalogue des produits taxables importés après 2025, a ajouté Zou.

Wang a également noté que la Chine ferait une liste négative pionnière cette année pour le commerce transfrontalier de services au port afin de faciliter la livraison transfrontalière, la consommation à l’étranger et le flux de personnes. Le commerce transfrontières de services ne figurant pas sur la liste bénéficiera d’une entrée gratuite dans le port.

Le port assouplira encore la politique sur les achats hors taxes en augmentant la limite d’achat de 30 000 yuans (environ 4 230 $) à 100 000 yuans par personne chaque année et en élargissant les catégories de marchandises hors taxes, a déclaré Zou.

La Chine prend des mesures pour soutenir la zone de libre-échange du Hubei

La Chine a publié jeudi des mesures pour stimuler le développement de la zone pilote de libre-échange (ZLE) dans la province centrale du Hubei, dans le cadre des efforts déployés pour relancer l’économie touchée par le coronavirus et maintenir des politiques de contrôle régulier de l’épidémie.

Cette mesure vise à stimuler la vitalité du marché, à favoriser une nouvelle dynamique de croissance et à aider les entreprises à reprendre leur travail dans la région, selon un document publié par le ministère du Commerce.

Le pays établira des bases nationales pour la transformation et la modernisation du commerce extérieur. Il mettra en oeuvre des programmes pilotes pour les importations au détail du commerce électronique transfrontalier dans la ZLE, d’après le document.

Des efforts seront déployés pour faciliter davantage les investissements étrangers, aider à relever les défis auxquels sont confrontées les entreprises à capitaux étrangers dans la ZLE, et encourager les multinationales à installer leur siège mondial ou régional au Hubei.

Le pays s’est également engagé à soutenir les domaines pertinents de la ZLE, en vue d’améliorer les systèmes de la chaîne d’approvisionnement pour les industries stratégiques émergentes, telles que les technologies de l’information de nouvelle génération, la fabrication d’équipements haut de gamme et les véhicules à énergie nouvelle.

Le Hubei introduit 20 mesures pour stabiliser les investissements étrangers

Le gouvernement provincial de la province du Hubei, en Chine centrale, a introduit mercredi 20 mesures pour stabiliser le commerce extérieur de la province, a rapporté le journal local jeudi.

Selon ces mesures, le Hubei s’efforcera d’aider les petites et moyennes entreprises du commerce extérieur, et les entreprises à capitaux étrangers à pallier les difficultés rencontrées à cause de l’épidémie de COVID-19. La province mettra également en place des services commerciaux légaux pour aider les entreprises à prévenir les risques liés au commerce.

La province s’engage à étendre les fonds de prêts spéciaux pour le commerce extérieur et la coopération économique, à allouer des financements aux petites et micro-entreprises du commerce extérieur et à mettre en place un fonds de développement industriel spécifiquement destiné à aider les petites et moyennes entreprises de commerce international à alléger leurs charges financières.

Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine Actualité économique Chine