Par Audrey DuboscTraductrice et responsable de la série – Actualité économique – « La Chine et le Monde ».

Le port frontalier Chine-Mongolie accueille plus de 500 trains de marchandises Chine-Europe

Au total, 537 trains de marchandises Chine-Europe ont transité par le port d’Erenhot, dans la région autonome de Mongolie intérieure du nord de la Chine, jeudi dernier, selon les autorités locales.

Les douanes ont adopté diverses mesures pour accroître l’efficacité et assurer la sécurité et la stabilité des trains de marchandises dans le cadre de la lutte contre l’ épidémie de coronavirus , a déclaré Nie Weidong, un officier des douanes.

Les douanes ont également amélioré le dédouanement et d’autres services reposant sur Internet et d’autres plateformes en ligne.

Le port sec d’Erenhot est le plus grand port terrestre à la frontière entre la Chine et la Mongolie. Il a traité 379 trains de marchandises Chine-Europe au premier trimestre de cette année, en hausse de 19,6% sur un an. 

Le Xinjiang voit l’augmentation des trains de marchandises Chine-Europe au premier trimestre

Les douanes de la ville d’Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, ont déclaré mercredi que le nombre de trains de marchandises Chine-Europe qu’ils manipulaient a continué d’augmenter au premier trimestre.

Les douanes d’Urumqi ont supervisé un total de 1 482 trains de marchandises Chine-Europe de janvier à mars, en hausse de 7,39% sur un an. Ensemble, ils avaient transporté plus de 1,02 million de tonnes de marchandises, en hausse de 45,09% par rapport à la période correspondante de l’année précédente.

Les douanes ont déclaré que les services de train de fret Chine-Europe sont devenus un canal logistique important pour assurer le bon commerce, car le transport aérien, maritime et routier a été gravement touché par la nouvelle épidémie de coronavirus .

Les douanes ont mis en place une série de mesures, notamment la réduction des coûts de déclaration et l’optimisation de l’inspection des importations pour accroître l’efficacité du dédouanement.

Situé dans la zone centrale de la ceinture économique de la route de la soie , le Xinjiang est devenu un important centre logistique international. Environ 70% de tous les trains de marchandises Chine-Europe en Chine passent par le Xinjiang.

Le bénéfice du géant chinois de produits laitiers Yili a dépassé 90 milliards de yuans en 2019

Le géant chinois de produits laitiers Yili Industrial Group Co., Ltd. basé en Mongolie intérieure a généré un bénéfice de 90,2 milliards de yuans (soit 12,8 milliards de dollars américains) en 2019, soit une hausse de 13,4 % par rapport à l’année précédente, a annoncé la société mardi.

L’an dernier, Yili a également fait état d’une croissance de 7,7 % en glissement annuel du bénéfice de la société attribuable aux actionnaires qui a atteint 6,9 milliards de yuans.

Au cours des trois premiers mois de cette année, la société a réalisé 20,7 milliards de yuans de chiffre d’affaires avec un bénéfice de 1,2 milliard de yuans, selon son rapport financier du premier trimestre publié le même jour.

Fin décembre dernier, Yili comptait 1,91 million de points de vente de lait liquide hors ligne en Chine, soit une augmentation annuelle de 9,1 % par rapport à l’année précédente, et environ 1,04 million de points de vente dans les villes et villages ruraux, a déclaré la société.

Yili a redoublé d’efforts pour construire un réseau mondial de chaînes d’approvisionnement durables en acquérant la Westland Co-Operative Dairy Company Limited de Nouvelle-Zélande, en accélérant la construction de sa base de production en Indonésie et en développant le marché du sud-est asiatique.

La société prévoit que ses bénéfices seront de 97 milliards de yuans et que le bénéfice total avant impôt sera de 6,1 milliards de yuans en 2020.

La maison intelligente Haier rapporte 9 % de croissance des revenus en 2019

Le bénéfice net de la société attribuable à ses actionnaires a atteint l’année dernière 8,206 milliards de yuans, en hausse de 9,66 % par rapport à l’année précédente, selon son dépôt à la Bourse de Shanghai.

En 2019, Haier Smart Home a mis en place une stratégie de marque écosystémique. Dans le cadre de cette stratégique, elle a développé des marques pour répondre à des besoins individuels selon divers scénarios et a construit un écosystème industriel en faisant appel à des entreprises de premier ordre. L’année dernière, l’écosystème a rapporté à Haier Smart Home 4,8 milliards de yuans de revenus, soit une hausse de 68 % par rapport à l’année précédente.

En 2019, le chiffre d’affaires de Haier Smart Home sur le marché étranger a atteint 94,1 milliards de yuans, soit une augmentation de 22 % par rapport à l’année précédente et 47 % du total.

L’entreprise a déclaré que la croissance continue de ses activités à l’étranger pourrait être attribuée à l’amélioration de sa performance R&D, la fabrication et des ventes, ainsi qu’à ses opérations localisées.

Le fabricant d’appareils électroménagers a indiqué le même jour que son chiffre d’affaires au cours du premier trimestre de cette année a diminué de 11,09 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 43,141 milliards de yuans. Son bénéfice net attribuable aux actionnaires au cours de la période a été de 1,07 milliard de yuans, soit une baisse de 50,16 % par rapport à l’année précédente.

Touchée par l’épidémie de COVID-19, l’industrie de l’électroménager en Chine a connu un déclin. Mais, globalement, Haier occupe toujours la première place dans l’industrie, avec 23,4 % de part de marché, selon le China Securities Journal, publié par la Xinhua.

Le constructeur automobile NIO va installer son siège dans la ville de Hefei

Le constructeur chinois de véhicules électriques NIO Inc. a annoncé son intention d’établir son siège social chinois à Hefei, capitale de la province d’Anhui.

Son siège en Chine sera une base intégrée pour la gestion du siège, la R&D, les services de vente et la fabrication de la chaîne d’approvisionnement, a déclaré NIO.

NIO va accroitre ses activités en Chine, notamment la R&D automobile, la chaîne d’approvisionnement, la fabrication, les ventes et les services énergétiques, ainsi que les actifs connexes dans NIO (Anhui) Holdings Co., Ltd., la personnalité juridique de NIO China.

NIO investira également 4,26 milliards de yuans (environ 602 millions de dollars américains) dans NIO China et détiendra 75,9% des actions de la nouvelle société, tandis que son investisseur stratégique détiendra les actions restantes, selon un accord d’ investissement signé mercredi.

Fondée en novembre 2014, NIO a finalisé son introduction en bourse sur le NYSE en septembre 2018. Son siège mondial est à Shanghai.

Great Wall Motor fournit des véhicules officiels pour la nouvelle mesure du mont Everest

La Chine a entamé jeudi une nouvelle série de mesures de la hauteur du mont l’Everest (mont Qomolangma en chinois), le plus haut sommet du monde. Pour cette occasion, le constructeur automobile chinois Great Wall Motor (GWM) a été désigné comme fournisseur de véhicules officiels.

Le pick-up tout-terrain de la série P de Great Wall Motor, premier modèle de pick-up tout-terrain à être entré en production de masse en Chine, est sélectionné pour garantir le travail de l’équipe de mesure et la communication aux médias, ainsi que pour ses performances hors route, sa capacité de chargement et son confort de conduite exceptionnel.

Selon le Great Wall Motor, le pick-up tout-terrain utilisé pour la mesure de hauteur du mont Qomolangma propose des configurations professionnelles qui incluent le blocage de différentiel à l’avant, au milieu et à l’arrière du véhicule, des tubas, un treuil, des amortisseurs tout-terrain, un régulateur de vitesse lente (« crawl control ») et des capacités de demi-tour avec un rayon de virage serré. Ces configurations répondent aux exigences strictes posées par la mesure et peuvent assurer le confort de conduite même avec des charges lourdes et sur des routes de montagne bosselées, accidentées et raides. Depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949, les géomètres chinois ont effectué six séries de mesures et de recherches scientifiques sur le mont Everest et ont chiffré la hauteur du sommet à 8 848,13 mètres en 1975 et à 8 844,43 mètres en 2005.

Alibaba parmi les 10 premiers actionnaires de Yunda avec une participation de 2 %

Hangzhou Ali Venture Capital est devenu l’un des dix premiers actionnaires de Yunda Holding Co., une importante société de logistique en Chine, avec une participation de 2 %, selon le rapport annuel 2019 de Yunda publié mercredi soir.

En 2019, les revenues d’exploitation de Yunda ont atteint 34,404 milliards de yuans, avec une croissance de 148,30 % en glissement annuel. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires des sociétés cotées en Bourse a atteint 2,647 milliards de yuans, soit une baisse de 1,88 % par rapport à l’année précédente ; le bénéfice par action était de 1,19 yuan.

La société prévoit de verser un dividende en espèces de 2,39 yuans (impôt compris) pour 10 actions, et de céder 3 actions à tous les actionnaires pour 10 actions.

Fin mars, les médias ont rapporté que le groupe Alibaba envisageait d’acheter au moins 10 % des parts de Yunda.

Yang Daqing, chercheur de la Société logistique de Chine, a déclaré que cette initiative accélérera la construction du réseau logistique intelligent d’Alibaba. Yunda se concentrera sur la modernisation technologique, l’accélération de la réduction de ses coûts et l’amélioration de l’efficacité pour partager les fruits du développement de nouvelles infrastructures logistiques.

Le train de fret Chang’an a exporté des biens E-commerce de la province du Henan vers Londres

Un train de fret Chine-Europe “Chang’an », chargé de 625 kilogrammes de marchandises E-commerce transfrontalier déclarées aux douanes de Zhengzhou, dans la province du Henan, a récemment quitté Xi’an, capitale de la province du Shaanxi, au nord-ouest de la Chine, à destination de Londres, a indiqué le 28 avril le Shaanxi Belt and Road Portal.

Transportant principalement des produits en papier tels que des rouleaux et des blocs-notes, le train de marchandises mettra environ 19 à 22 jours pour arriver à destination.

C’est la première fois que le train de marchandises “Chang’an » transporte des marchandises E-commerce transfrontalier déclarées en dehors de Xi’an, ce qui contribuera à faciliter le développement commercial des trains de marchandises Chine-Europe et du E-commerce transfrontalier.

Pour compenser la capacité insuffisante de livraison aérienne causée par l’épidémie de COVID-19, les douanes ont pris des mesures telles que le soutien à la livraison de marchandises et de colis transfrontaliers E-commerce par le biais de trains de marchandises.

Xi’an a lancé son premier train de marchandises Chine-Europe le 28 novembre 2013. La ville a lancé 15 lignes de trains de marchandises reliant 44 villes dans 14 pays.

Chine : baisse de la consommation d’or au cours du premier trimestre

La consommation d’or de la Chine a diminué de 148,63 tonnes au cours du premier trimestre de l’année, en baisse de 48,2 % en glissement annuel, ont indiqué les données de l’industrie mardi.

Les demandes de bijoux en or au cours du premier trimestre ont atteint 92,04 tonnes, soit une baisse de 51,06 % par rapport à la même période de l’année dernière. Tandis que les demandes de lingots d’or et de pièces d’or ont atteint 37,67 tonnes, soit une baisse de 46,97 % par rapport à l’année précédente, selon la China Gold Association.

La consommation à des fins industrielles ou autres a chuté de 32,04 %, à 18,92 tonnes.

Zhang Yongtao, vice-président de la China Gold Association, a déclaré que le déclin de la demande de bijoux en or et de lingots d’or était principalement dû à l’effet combiné du travail de prévention et de contrôle des épidémies et de la hausse du prix de l’or.

La production d’or de la Chine a connu une baisse de 10,93 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 82,63 tonnes au cours de cette période, a déclaré l’association.

La Chine prend des mesures pour stimuler les ventes de véhicules

Les autorités chinoises ont dévoilé une série de mesures visant à stabiliser et à développer la vente de véhicules pour assurer le fonctionnement stable et normal de l’économie, a indiqué une circulaire mercredi.

La circulaire a été publiée conjointement par 11 départements, dont la Commission nationale de développement et de réforme (NDRC) et la Commission de régulation de la banque et de l’assurance de Chine.

Les institutions financières seront encouragées à mener des activités financières, y compris le crédit consommation auto, a déclaré la circulaire, en soulignant le bon usage du financement de la consommation automobile.

Des efforts supplémentaires seront déployés pour accroître le soutien au crédit personnel à la consommation automobile et libérer davantage le potentiel de consommation automobile en abaissant de manière appropriée le taux d’acompte et le taux d’intérêt du prêt ainsi qu’en prolongeant la période de remboursement, a indiqué la circulaire.

Des mesures seront également prises pour faciliter la circulation et le commerce des voitures d’occasion, afin de stimuler la consommation de voitures neuves.

Parmi les autres mesures figurent les ajustements apportés à la mise en œuvre des normes d’émission des véhicules « China VI » et les politiques fiscales favorables à l’achat de nouveaux véhicules à énergie.