Série Projets BRI

#6 Chine-Biélorussie: reconstruction de l’autoroute M5 (tronçon Bobrouïsk- Jlobine)

Par Madina Tsoroeva

La Biélorussie souhaite renforcer et développer davantage la coopération avec la Chine. Ce pays de l’Europe de l’Est a une place assez importante dans la ceinture économique de la route de la soie, elle fait partie des axes stratégies de la Chine pour la mise en œuvre de son initiative « La Ceinture et la Route » lancée en 2013. Les échanges de haut niveau sont de plus en plus fréquents entre les deux pays. En outre, la Chine et la Biélorussie coopèrent avec succès au sein des organisations internationales telles que l’ONU et l’Organisation de coopération de Shanghai, où la Biélorussie dispose d’un statut d’État observateur.

La Chine investie dans le développement des infrastructures en Biélorussie et y conduit un certain nombre de projets. C’est en effet le cas du projet de la reconstruction d’une section de l’autoroute M5/E271 Minsk-Homiel. Tout d’abord, l’autoroute M5 est une route sur le territoire biélorusse s’étirant sur 296 kilomètres et faisant partie de la branche B du corridor paneuropéen de transport IX

autoroute1

La décision de la mise en œuvre du projet de la reconstruction de l’autoroute Minsk-Homiel M5/E271 sur le tronçon de route reliant Bobrouïsk à Jlobine a été prise en 2011. Le partenaire financier de la Biélorussie dans la construction de ce projet est la Chine via la banque d’import-export chinoise. Il s’agit d’un prêt à taux préférentiel pour la construction de ce tronçon routier conformément à l’accord conclu entre le gouvernement de la Biélorussie et la banque d’import-export de Chine du 19 décembre 2012. La Chine a octroyé un crédit de 340 millions de dollars néanmoins après la fin des travaux, le coût total du projet s’est élevé à 250 millions de dollars.

La reconstruction de cette route est incluse dans la liste des projets d’investissements étrangers, sous la garantie et la surveillance du gouvernement biélorusse. La construction a été réalisée par la société chinoise pour la construction de routes et de ponts (China Road Bridge Corporation) et la société biélorusse Mogilevavtodor (en charge de la mise en œuvre des travaux de réparation, d’entretien, de construction des autoroutes). Le PDG de Mogilevavtodor ainsi que le ministre des transports et des communications sont responsables de l’utilisation des fonds prêtés par la Chine pour ce projet.

Les travaux de construction et d’installation ont débutés en août 2014 sur le site. Le projet a été réalisé dans les temps, et même était prêt à l’exploitation 2 mois avant la date de fin prévue initialement. Cela a été possible grâce à un financement stable, à la productivité élevée des sous-traitants biélorusses et au travail bien coordonné de toutes les parties travaillant sur le projet. La construction s’est déroulée sans difficultés particulières. Au cours des travaux de reconstruction, les aménagements suivants ont été réalisés : 5 échangeurs autoroutiers,  5 ponts, 3 passages souterrains pour le bétail, 4 aires de repos, 2 plates-formes de pesée des véhicules, 945,4 milliers de tonnes de béton bitumineux ont été posés. La longueur totale de la section de reconstruction de la route représente 77,8 km.

autoroute2

Pour la construction de cette section de route, il a été décidé d’utiliser les technologies de substitution aux importations, en effet pour la production du béton asphalté au lieu d’utiliser un liant bitumineux modifié importé, il a été utilisé un additif granulaire à base du caoutchouc issu de la production locale ce qui a engendré la réduction des coûts de construction. Grâce à la constitution de ce secteur, toute la route de Minsk à Homiel est devenue une voie rapide, répondant aux normes européennes de sécurité. Avant la reconstruction de cette route, les transporteurs empruntaient une voie à sens unique et dorénavant, ils disposent d’une voie à double sens.  Sur cette voie, il est officiellement autorisé aux voitures de conduire à une vitesse maximale de 120 km/h et aux camions de 100 km/h, désormais, il  faut compter 2,5 heures de route entre Minsk et Homiel. Par conséquent avec la mise en service de cette route l’intensité du trafic augmenterait de 2 à 3 fois, soit 10 000 à 15 000 véhicules par an, la circulation des marchandises accélèrera également.

La mise en service officielle de l’autoroute M5/E271 sur le tronçon de route de Bobrouïsk -Jlobine, a eu lieu le 2 juillet 2016, ce qui a marqué l’achèvement de la reconstruction de l’autoroute entière Minsk-Homiel. Cette cérémonie officielle a été tenue en présence du vice-premier ministre de la Biélorussie, le ministre des transports et des communications, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine en Biélorussie, le président du comité exécutif régional de Mogilev, le vice-président du comité exécutif régional de Homiel ainsi que les représentants des deux sociétés de constructions.

autoroute3

La nouvelle autoroute est à la fois confortable et sécurisée. Selon le vice-premier ministre biélorusse, Vladimir Semashko, elle aura un impact économique significatif sur le pays. Lors de la cérémonie officielle, il a aussi exprimé ses remerciements aux partenaires chinois, pour leur soutien, leur participation au financement et à la construction de ce projet. Il a également fait remarquer que l’autoroute M5 n’est pas simplement conforme aux normes européennes elle fait partie en plus du corridor paneuropéen de transport IX notamment, la branche Klaipėda(Lituanie) –  Kaunas(Lituanie) –  Vilnius(Lituanie) – Minsk(Biélorussie) – Gomel(Biélorussie) – Tchernihiv(Ukraine) – Kiev(Ukraine), reliant les pays baltes à la mer Noire.

Selon l’ambassadeur de Chine en Biélorussie, cette route est la carte de visite de la Biélorussie et une carte de visite de la coopération commerciale sino-biélorusse. Les relations bilatérales ne s’arrêtent pas bien sûr ici, mais au contraire ce projet pousse les deux gouvernements à coopérer davantage. Ainsi, en 2016 le président chinois Xi Jinping et le président biélorusse Alexandre Loukachenko ont décidé d’établir un partenariat stratégique global basé sur la confiance et la coopération mutuelle.

Sources:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s