La Chine considére les relations entre les deux pays comme un « modèle » de partenariat. Mais il faudra encore dépasser les craintes de l’influence chinoise pour sceller une adhésion à la BRI, après les événements du Doklam.