Des produits de la Nouvelle-Zélande et du Vanuatu ont été embarqués pour la quatrième China International Import Expo (CIIE) dimanche depuis le port d’Auckland en Nouvelle-Zélande.

Huang Yuefeng, le conseiller économique et commercial de l’ambassade de Chine en Nouvelle-Zélande, a estimé que la plateforme CIIE permettait à davantage de produits haut de gamme néo-zélandais de gagner la confiance des consommateurs chinois et ouvrait de plus grandes opportunités de coopération aux entreprises néo-zélandaises.

Porte conteneur de Cosco Shipping dans le port de Auckland, en Nouvelle-Zélande

« La Chine est le plus grand partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande et le plus grand marché pour les produits néo-zélandais. Au cours des trois dernières années, plus de 150 entreprises néo-zélandaises ont participé à la CIIE, qui est devenue une excellente occasion pour les entreprises néo-zélandaises de présenter leurs produits et services, ainsi que de renforcer la connexion avec le marché chinois « , a déclaré M. Huang.

Malgré l’impact de COVID-19, des dizaines d’entreprises néo-zélandaises devraient participer à la CIIE de cette année. Les produits de la Nouvelle-Zélande vont des produits alimentaires et des boissons aux produits de santé, en passant par les produits primaires.

La CIIE offre également des opportunités pour les produits alimentaires et les boissons ainsi que pour l’artisanat d’art du Vanuatu.

Emblème du Vanuatu

Le conteneur maritime, chargé de produits de Nouvelle-Zélande et de Vanuatu, arrivera au port de Shanghai le 10 octobre, a déclaré Kang Xiaoyu, directeur général de COSCO SHIPPING Lines (New Zealand) Limited.

COSCO SHIPPING, le seul fournisseur logistique international officiel de la CIIE, a surmonté l’incertitude et les restrictions logistiques apportées par la pandémie.

« C’est la quatrième année que nous travaillons avec les entreprises néo-zélandaises pour transporter leurs produits de la CIIE. Nous avons mis en place un groupe de travail pour coordonner les produits en provenance de Nouvelle-Zélande et surtout du Vanuatu afin de garantir leur arrivée au port d’Auckland à temps et d’être dûment embarqués« , a déclaré Kang.