Par Huanran YANG

Où en est la zone de libre échange de Hainan ?

En avril 2018, la Chine a annoncé la décision de faire de l’île de Hainan une zone portuaire de libre-échange pilote. Deux ans plus tard, Hainan a obtenu des progrès inédits dans divers domaines en accordant l’importance à l’innovation et à la réforme. En tant que province la plus méridionale et la plus jeune de la Chine, Hainan est caractérisé par l’ouverture accélérée.

L’innovation institutionnelle est le moteur de la construction de la zone de libre-échange de Hainan (Hong Kong). Au cours des deux dernières années, Hainan a publié six lots de 71 cas d’innovation dans les systèmes concernant la réforme du système de gestion administrative, la protection de la propriété intellectuelle, les finances, les transactions de produits, les talents, la réforme et l’innovation institutionnelles et le traitement médical. Beaucoup d’entre elles sont des «premières nationales».

Hainan a appliqué une politique touristique qui autorise les voyageurs sans visa en provenance de 59 pays, ayant pour objectif de «flux libres » des personnels, des marchandises et des capitaux ; Yangpu a, pour la première fois, mis en œuvre l’intégration des entrepôts sous douane et des produits pétroliers, pour but d’accélérer la circulation des marchandises, le trafic des deux premiers mois est en hausse de 75% par rapport à la même période précédente ; le système de comptabilité de libre-échange Hainan (FT) est opérationnel en ligne depuis le 1er janvier 2019 , dont plus de 12 000 comptes ont été ouverts d’ici la fin de la même année, avec les flux de capitaux d’une valeur totale de 138 milliards de yuan.

L’innovation dans le domaine médical est remarquable. L’État a accordé à Boao Lecheng un certain nombre de politiques préférentielles spéciales pour la zone pionnière du tourisme médical international. Il a créé 48 « premières nationales » en termes de nouveaux médicaments internationaux, de nouveaux équipements et de nouvelles technologies, devenant la passerelle la plus importante pour les dispositifs médicaux avancés internationaux et les médicaments innovants pour entrer sur le marché chinois.

En janvier de cette année, Hainan Boao Lecheng International Medical Tourism Pioneer District Medical and Drug Administration a été officiellement dévoilée. Il s’agit de la première agence de réglementation médicale et pharmaceutique mise en place conjointement par les services de santé et de réglementation des médicaments du pays, qui a mis en œuvre de manière innovante le modèle de supervision intégrée « hygiène + médicament« .

DONG Liyan est secrétaire adjoint à plein temps du comité du parti de la Sanya Yazhou Bay Science and Technology City Authority, est également directeur général de Science and Technology City Development and Construction Co., Ltd. Le bureau a mis en œuvre de manière innovante un modèle de gestion des institutions statutaires, de la gestion d’entreprise et du fonctionnement du marché. Elle s’occupe d’une grande intensité de travail, qui consiste à accueillir plusieurs groupes de visiteurs tous les jours, mais aussi à régler de nouveaux problèmes jamais rencontrés lorsqu’elle a travaillé dans le public. « L’innovation implique la responsabilité ! » dit-elle.

La réforme et l’innovation visent à établir un nouveau système économique ouvert.

85% des affaires politiques de la province sont désormais soumises à l’examen et à l’approbation à distance. Une liste négative d’accès aux marchés conforme à la norme nationale s’est mise en place accompagnée d’un inventaire de secteurs interdits à l’accès à Hainan. Le « guichet unique » standard du commerce international est mis en œuvre, qui permet de réduire de plus de moitié le temps du dédouanement. 

Hainan se focalise sur tois principaux secteurs, à savoir le tourisme, les services modernes et les hautes technologies, et présente des projets industriels qui répondent aux conditions nationales de la Chine, aux exigences de développement pratiques et de haute qualité de Hainan.

L’investissement étranger joue un rôle important dans le développement économique de Hainan. 28 entreprises dans la liste de Fortune Global 500 se sont installées à Hainan pendant ces deux dernières années. L’année dernière, 338 nouvelles entreprises à capitaux étrangers se sont établies (le nombre a doublé). Le flux des investissements étrangers a doublé pendant deux années consécutives. Le montant des investissements directs des entreprises allemandes ou canadiennes à Hainan a connu une augmentation significative. Les marchés internationaux ont été renforcés, avec maintenant un total de 123 partenaires commerciaux dans le secteur des services par exemple.

La politique sur la vente hors taxes, qui est un atout principal pour le tourisme à Hainan, a été retravaillé. L’année dernière, les produits de consommation ont représenté la plus grande partie dans les importations de Hainan, parmi lesquels la valeur totale de marchandises hors taxes a atteint plus de 132 milliards de yuan, en hausse de l’ordre de 90%.

Davantage d’ouverture

Le consulat général du Royaume du Cambodge à Haikou a été ouvert en octobre dernier, c’est la première section consulaire instituée à Hainan depuis la fondation de la Chine nouvelle, « cela permet d’offrir un bon exemple que la Chine et les pays le long de la nouvelle route de la soie peuvent travailler ensemble pour un développement commun. » a déclaré SHEN Xiaoming, maire de la province de Hainan.

Une porte d’ouverture vers l’océan Pacifique et l’Océan Indien

L’année dernière, Hainan a compté plus de cent vols directs vers et depuis l’étranger ainsi que 1.420.000 touristes étrangers dont le nombre était en hausse de 12% par rapport à la même période. Le réseau de routes outre-mer couvre 59 villes d’outre-mer dans les régions ASEAN et Europe, Hong Kong, Macao et Taiwan, et un « cercle économique de vol de 4 heures et 8 heures » a été construit.

La zone de libre-échange de Hainan est « le première pas » vers la construction du port de libre-échange, a indiqué SUN Yuanxin, professeur de l’Université de Finance et Économie de Shanghai, expert en chef du centre d’innovation collaborative de la zone pilote de libre-échange en Chine (CICFTZ). Depuis la création de cette zone de libre-échange, Hainan a jeté des bases solides, a noté un progrès accéléré et a suscité la dynamique des marchés.

Cette année, Hainan encouragera la construction d’un port de libre-échange. Dans le contexte de la situation épidémique, la Chine approfondira encore son ouverture sur le monde extérieur et le port de libre-échange de Hainan devrait faire de nouvelles percées dans le système, franchir la « deuxième étape » et mettre en œuvre un niveau d’ouverture plus élevé.