Manzhouli, le plus grand port terrestre à la frontière entre la Chine et la Russie, a connu une augmentation du nombre de passagers en 2019.

Selon le point d’inspection des entrées et des sorties de Manzhouli, le nombre annuel de passagers traversant la frontière via ce port a dépassé 1,9 million l’an dernier, soit une hausse annuelle de 2,88%.

Le nombre de Russes ayant traversé la frontière pour entrer dans la zone commerciale sino-russe de Manzhouli a triplé pour atteindre un record de 220.000 personnes en 2019 par rapport à 2018.

« Je vais dans la zone commerciale deux fois par semaine. Les marchandises russes sont très populaires auprès des consommateurs chinois », a déclaré Ira, homme d’affaires russe.

La zone de coopération économique frontalière de Manzhouli a été créée il y a plus de 20 ans (1992) pour renforcer les liens entre la Chine et la Russie. Deux industries majeures se sont développées dans la zone – la transformation des ressources importées (principalement le bois) et l’entreposage et la logistique impliquant principalement l’exportation de légumes et de fruits peu transformés vers la Russie.

Aujourd’hui, une trentaine d’entreprises d’entreposage et de logistique opèrent dans la zone, exportant des légumes et des fruits peu transformés. Ils travaillent dans plus de 600 entrepôts avec une surface totale de stockage d’environ 300 000 m² et exportent chaque année près de 400 000 tonnes de légumes et de fruits vers la Russie.

La transformation des importations dans la zone est centrée sur le bois. Environ 80 entreprises de transformation du bois y opèrent, produisant des planches de bois, des meubles, des portes et fenêtres en bois et des cabines en bois.

Proximité des ressources importées

La Manzhouli Kairun Woods Co Ltd est l’une des entreprises de transformation du bois importé opérant dans le parc de traitement des ressources importées. Son activité principale comprend la conception, la production et l’installation de cabines en bois et la fabrication de meubles en bois massif, de planchers et de produits en bois lamellé. Elle dessert principalement le marché intérieur, vendant des chalets en bois préfabriqués à des stations touristiques du sud de la Chine et d’autres pays tels que la Corée du Sud et le Laos.

Tirant parti de la proximité de Manzhouli avec la Russie, Kairun utilise du pin sylvestre russe ( Pinus sylvestris ) importé de Sibérie. C’est un bois massif avec une grande résistance et stabilité à la traction et à la compression, parfaitement adapté à la fabrication de cabines en bois et de grandes structures en bois.

Au fil des ans, les liens entre la Chine et la Russie se sont renforcés à des degrés divers dans un large éventail de secteurs, notamment l’économie et le commerce, la culture et le tourisme. La ville de Manzhouli en Mongolie intérieure, à la frontière de la région avec la Russie, est le plus grand port d’entrée terrestre de la Chine depuis la Russie. Plus de 65% des transports terrestres dans le commerce sino-russe transitent par la ville. Afin de promouvoir la coopération bilatérale entre les deux pays et d’encourager la réforme économique, Manzhouli est devenue une zone pilote clé pour le développement et l’ouverture en 2010. C’est maintenant une plate-forme importante de coopération entre la Chine et la Russie.

Photo: usine de Kairun dans le parc de traitement des ressources importées, Manzhouli.
Usine de Kairun dans le parc de traitement des ressources importées, Manzhouli.
Photo: La guérite en bois de Kairun pour la police de la circulation: un spectacle courant à Manzhouli.
La guérite en bois de Kairun pour la police de la circulation: un spectacle courant à Manzhouli.

Afin de sécuriser son approvisionnement en pin sylvestre, Kairun a étendu sa chaîne d’approvisionnement en obtenant du bois et des droits de coupe en Russie.

Les grumes sont coupées localement en planches de spécifications différentes avant d’être expédiées en Chine pour être transformées en planches de plancher, bois anticorrosif, bois lamellé, bois raboté, planches de lit et autres produits.

L’avantage pour Kairun d’avoir des installations de transformation en profondeur à la frontière sino-russe plutôt qu’à proximité du marché réside dans les économies à réaliser sur les coûts de transport. Les produits du bois sont très lourds et donc difficiles et coûteux à transporter. Les matières premières peuvent être transportées par rail depuis la Russie, atteignant le parc de transformation du bois en quatre jours. Le poids des produits finis après transformation n’est que la moitié de celui des matières premières, ce qui les rend beaucoup plus faciles et moins chers à transporter lors de leur voyage de Manzhouli au marché.

Synergie entre le commerce transfrontalier et la logistique

Photo: Complexe logistique du commerce frontalier sino-russe à Manzhouli.
Complexe logistique du commerce frontalier sino-russe à Manzhouli.

En plus de chercher à développer ses processus d’importation et d’exportation, Manzhouli se concentre également sur la synergie entre le commerce transfrontalier et la logistique entre la Chine et la Russie. Le complexe commercial et logistique transfrontalier sino-russe à Manzhouli couvre une superficie de 500000 m2 et comprend des installations de stockage à température contrôlée et de stockage de la chaîne du froid, une plate-forme commune d’inspection douanière et d’inspection de quarantaine et un atelier de test automobile d’importation parallèle. C’est une zone de service commercial à guichet unique offrant toutes sortes de services pour le commerce d’importation et d’exportation, le transport, la transformation, le chargement et le déchargement, le stockage, la logistique nationale et étrangère, l’exposition, le commerce, le financement de la chaîne d’approvisionnement, etc.

Les marchandises importées via le complexe logistique sino-russe sont principalement des produits alimentaires, tandis que les fruits et légumes constituent l’essentiel des exportations. Le complexe gère actuellement plus de 90% des exportations de fruits et légumes de Manzhouli. Le complexe est équipé d’un entrepôt frigorifique où les légumes et les fruits peuvent être stockés pendant quelques jours avant d’être expédiés vers leurs destinations.

Afin d’améliorer l’efficacité des transports, le complexe logistique sino-russe dispose d’un passage spécial menant au canal de fret du tourisme et du fret sortant, déplaçant efficacement certaines des fonctions du point de contrôle des frontières routières vers le complexe. Le complexe a également lancé une plateforme complète de services de commerce électronique pour connecter les acheteurs et les vendeurs en ligne.

Grâce à ses efforts pour promouvoir le développement synergétique du commerce de la logistique et intégrer la chaîne d’approvisionnement en ligne et hors ligne, le complexe logistique sino-russe a réussi à attirer certains fabricants russes pour déplacer leurs entrepôts des rives du fleuve Suifen dans le Heilongjiang à Manzhouli. Des entrepôts similaires dans d’autres villes continuent d’être déplacés. Le siège des opérations sera installé dans les villes de premier rang pour gérer les commandes et la distribution nationale tandis que Manzhouli joue son rôle de centre de distribution. Cela aide à stimuler l’industrie de la logistique de la ville et le commerce transfrontalier sino-russe en pleine croissance.

Nouvelles tendances dans le commerce de troc transfrontalier

Une autre des priorités de développement de Manzhouli est la promotion du troc entre les frontaliers chinois et russes. Une zone commerciale en franchise de droits a été mise en place dans la zone de troc entre la Chine et la Russie à Manzhouli pour la vente de produits alimentaires, de produits de consommation courante, de produits artisanaux et de vêtements importés de Russie. Étant dans la région frontalière nord de la Chine, Manzhouli souffre d’un hiver rigoureux, de sorte que la fréquentation est affectée par les changements saisonniers. La fréquentation quotidienne peut atteindre 2 000 en haute saison, mais l’endroit est beaucoup plus calme en hiver.

Comme dans les autres zones de commerce transfrontalier de la Chine, les résidents de Hulunbuir peuvent demander une carte d’habitants à la frontière, qui leur offre une franchise journalière pour les achats d’une valeur maximale de 8 000 RMB. Les touristes de l’extérieur de la ville ne sont éligibles que pour une franchise annuelle de 8 000 RMB. Les frontaliers russes peuvent faire des affaires dans la zone franche en soumettant leur demande à Manzhouli.

L’objectif de la zone franche est de fournir une plate-forme de petit commerce fiable aux personnes vivant des deux côtés de la frontière. Les produits vendus doivent être authentiques et à un prix compétitif. Les entrepôts à l’intérieur de la zone franche sont sous surveillance douanière et les types de marchandises vendues sont limités. La qualité et le prix des marchandises sont également soumis au contrôle douanier.

Photo: Zone franche de la zone de troc Chine-Russie à Manzhouli.
Zone franche de la zone de troc Chine-Russie à Manzhouli.
Photo: à l'intérieur de la zone franche.
À l’intérieur de la zone franche.

La zone franche a pris des mesures pour promouvoir un développement plus équilibré du commerce de troc transfrontalier. Les frontaliers russes sont autorisés à rester dans la zone commerciale pendant 72 heures et n’ont peuvent pas la quitter le même jour. Il y a des hôtels et d’autres installations dans la zone. Il y a aussi une salle d’exposition pour présenter aux touristes russes les petits produits et appareils électroniques fabriqués en Chine.

La zone de troc entre la Chine et la Russie profite également de la zone sous douane globale voisine de Manzhouli, située «à l’intérieur de la frontière nationale mais en dehors du territoire douanier» pour promouvoir «le commerce hors taxes avec les marchandises stockées dans la zone sous douane pour être ramassées à différents points de retrait». Ce nouveau modèle commercial, qui implique le traitement et la fabrication de matières premières importées et l’exposition d’échantillons finis dans la zone sous douane complète, la commande en ligne de marchandises et la livraison hors ligne, est la dernière stratégie pour le développement du commerce de troc transfrontalier et la transformation de Manzhouli en le plus grand centre de distribution pour le commerce de la Chine avec la Russie.