#20 : La ZES de Vitebsk et la centrale de Lukoml en Biélorussie

Une seconde zone économique chinoise en Biélorussie

Le groupe biélorusse Bremino et la société chinoise Shaanxi Zhongqiao pour le développement technologique de la route de la soie, vont développer conjointement un « Centre international du commerce de la route de la soie » à Bolbasovo, dans le district d’Orsha, dans l’oblast de Vitebsk en Biélorussie.

L’installation, d’une superficie estimée à 62 hectares, sera située dans la ZES Bremino-Orsha et offrira des débouchés pour le commerce de gros et de détail de biens de consommation.

Il fournira également des services de livraison et d’entreposage de fret, des opérations commerciales en ligne et des possibilités de présenter des produits de divers pays de l’Initiative la Ceinture et La Route. Plus de 60 millions de dollars seront investis dans le projet. Les entreprises résidentes ont droit à des avantages fiscaux : pas d’impôt sur le revenu pendant 9 ans ; pas de taxe foncière pendant 20 ans ; aucun impôt sur les dividendes jusqu’au 1 er janvier 2033, impôt de 5% sur les redevances jusqu’au 1 er janvier 2028 et divers autres avantages.

La ZES est le deuxième site de ce type lancé par la Chine en Biélorussie, après le parc industriel de Great Stone situé à la périphérie de Minsk. Vitebsk est proche de la frontière russe et, comme la Biélorussie est membre, avec la Russie, de l’Union économique eurasienne (UEE), les produits fabriqués dans le pays peuvent être exportés vers la Russie et d’autres États membres de l’UEE. Cela revêt une importance pour les investisseurs chinois et devrait également constituer un signal pour d’autres investisseurs étrangers dans la mesure où la Chine a signé un accord de libre-échange avec l’UEE. À l’heure actuelle, il s’agit d’une option non préférentielle, mais dès que les tarifs douaniers sont convenus pour une variété de produits, les exportations et les importations en provenance de Chine sur une large gamme de produits peuvent être exemptes de droits de douanes ou bénéficier de taux préférentiels.

Des opportunités verront le jour en termes d’investissement pour les fabricants de l’UE intéressés par les marchés russe, européen et chinois. La Biélorussie partageant des frontières avec la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, tous des États membres de l’UE. Vitebsk a un aéroport et est reliée par route et par chemin de fer à Moscou et à l’UE.

Un projet à suivre à l’avenir pour un pays qui base son développement sur l’utilisation de sa position stratégique entre l’Europe, l’Asie et sous forte influence russe.

La centrale électrique de Vitebsk, projet pionnier de la présence chinoise dans le pays

Mikhail Luzin, directeur général de la société d’électricité Vitebsk Oblast Vitebskenergo, avait déclaré lors de son inauguration que la centrale hydroélectrique de Vitebsk était entièrement entretenue par des spécialistes biélorusses.

Le contrat prévoyait un an de service de garantie coté chinois. Pendant cette période, nous avons appris à fonctionner en hiver et lors des inondations avec les partenaires chinois.

Zhang Yanfei , président de la China National Electric Engineering Company (CNEEC), a remercié les spécialistes biélorusses de l’industrie énergétique, diverses entreprises et organisations pour leur coopération et l’ambassade de Chine au Bélarus pour leur soutien depuis le début du projet. 

Centrale hydroélectrique de Vitebsk (2018)

La cérémonie de clôture du contrat de construction de la centrale hydroélectrique de Vitebsk s’est terminée avec la remise par le côté chinois d’une clé symbolique au côté biélorusse en 2017.

Il a fallu cinq ans pour construire la centrale hydroélectrique de Vitebsk. La société d’électricité Vitebsk Oblast Vitebskenergo a commencé à mettre en œuvre le projet d’investissement en 2012, le CNEEC agissant en tant que maître d’œuvre. Le projet a coûté 189 millions de dollars. La nouvelle centrale hydroélectrique permet de réduire la consommation de gaz naturel importé.

La centrale hydroélectrique de Vitebsk est occupée par 29 personnes, dont 10 personnes exploitant l’installation 24h / 24 et 7j / 7. Le personnel biélorusse a été formé par les ingénieurs chinois.

La centrale hydroélectrique de Vitebsk est conçue pour produire 138 millions de kWh par an. La centrale a généré plus de 164 millions de kWh depuis sa mise en service. La solide production est attribuée aux conditions météorologiques favorables et à la bonne arrivée d’eau dans la rivière Zapadnaya Dvina.

Selon nos informations, la centrale hydroélectrique de Vitebsk est la centrale hydroélectrique la plus puissante du pays. Il comprend quatre turbines d’une puissance totale de 40 MW. Sa production annuelle conçue est censée satisfaire les besoins de tous les consommateurs du district de Vitebsk. 

Plus de dix sociétés de conception, de construction et d’installation ont été impliquées dans la mise en œuvre du projet. La centrale économise plus de 40 000 tonnes d’équivalent pétrole par an. Le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Vitebsk n’est pas la première expérience de coopération avec des entreprises chinoises. 

Central électrique de Lukoml

La neuvième unité à cycle combiné de la centrale électrique du district de Lukoml construite par China Machinery Engineering Corporation (CMEC) a été mise en service en 2014.

Next Post

Entretien avec Diego Ramiro Guelar-Ambassadeur de Argentin en Chine

dim Déc 15 , 2019
Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a mis en garde les pays d’Amérique latine contre l’acceptation des investissements chinois, affirmant que « lorsque la Chine appelle, ce n’est pas toujours pour le bien de vos citoyens« . Que pensez-vous de cette déclaration et comment évaluez-vous la présence de la Chine en Argentine et […]
%d blogueurs aiment cette page :