La zone industrielle Damak Clean, une entreprise à capitaux chinois, a signé un protocole d’accord avec le bureau d’investissement du Népal (IBN) pour la zone industrielle d’amitié sino-népalaise, dans le district de Jhapa, dans l’est du Népal.

La présidente de la zone industrielle Damak Clean, Govinda Thapa, et le directeur général d’IBN, Maha Prasad Adhikari, ont signé le protocole d’accord lors d’une cérémonie à Katmandou.

La société de développement et d’investissement, est engagée dans le projet visant à développer une infrastructure industrielle complète et moderne pour les entreprises qui souhaitent venir s’y implanter.

« Des industries liées aux produits alimentaires, aux appareils ménagers, au matériel de transport, au matériel électrique et au matériel de communication seront introduites à l’intérieur de la zone », a déclaré Zhou Chengjie, PDG de la société de développement économique et technologique de Lhassa, lors de la cérémonie de signature. Il s’agit de la ville natale du Premier ministre népalais KP Sharma Oli.

L’IBN, un organisme gouvernemental axé sur la promotion des investissements à grande échelle, a permis l’investissement étranger direct (IDE) de 586 millions de dollars américains de la société chinoise en août.

« Cet investissement concerne la première phase des travaux dans le cadre duquel une zone industrielle sera initiée sur 484,81 hectares de terres sur un développement prévu de 1 600 hectares », a déclaré Zhou.

Le projet sera développé en quatre phases et sa société a pour objectif d’investir 1 milliard de dollars américains pour l’ensemble du projet. Ce sera l’un des plus importants IDE au Népal en provenance de Chine ces dernières années.

Le PDG d’IBN, Adhikari, a déclaré que la zone d’amitié Chine-Népal serait une étape importante pour le développement de l’infrastructure industrielle au Népal, l’infrastructure industrielle du pays himalayen étant restée en phase de développement.

« Cela aidera également le Népal à utiliser les opportunités économiques offertes par l’Initiative Ceintures et routes », a-t-il déclaré.

Traduction : Anqi Zhang