Lancement des travaux du pont de Peljesac en Croatie

Sous une pluie battante, le Premier ministre chinois Li Keqiang et son homologue croate Andrej Plenkovic ont appuyé ensemble sur le bouton qui a lancé la construction de la pile principale du très attendu pont de Peljesac, un projet réalisé en Croatie par un consortium chinois.

« J’espère que le pont de Peljesac sera une réalisation de grande qualité, capable de résister à toutes les pluies et à tous les vents », a déclaré M. Li après avoir appuyé sur le bouton.

M. Li a tenu ces propos jeudi matin, alors qu’il visitait en compagnie de M. Plenkovic le chantier de construction du pont sur la péninsule de Peljesac, dans le sud de la Croatie.

Le pont de Peljesac, qui atteindra 2,4 km de long et 55 m de haut, vise à relier la partie principale de la Croatie avec son territoire le plus méridional, le comté de Dubrovnik-Neretva ; il permettra de contourner les territoires étrangers en traversant directement la baie de Mali Ston, sur la mer Adriatique.

En janvier 2018, un consortium chinois dirigé par la China Road and Bridge Corporation (CRBC) a remporté l’appel d’offres concernant la première phase de la construction de ce pont et de ses voies d’accès.

Il s’agit du plus grand projet d’infrastructure de transport entre les deux pays depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques il y a 27 ans. Une fois achevé, le pont permettra de réduire un trajet de trois heures à une durée de deux ou trois minutes à peine.

M. Li a souligné que le projet du pont de Peljesac, remporté par les entreprises chinoises au terme d’une concurrence loyale et dans le cadre d’un appel d’offres public, respectait à la fois les principes du marché et les règles de l’Union européenne (UE).

Il a qualifié ce pont de « pont de l’amitié », dans la mesure où il incarne l’amitié entre les peuples chinois et croate, et contribue à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans la région.

Mais ce pont est également un « pont du bien-être », car il contribuera à faciliter le transport logistique, les échanges humains et la vie des habitants de la région, permettant ainsi d’améliorer le développement économique et social du pays, a déclaré le Premier ministre chinois.

Ce pont est un véritable « modèle de coopération tripartite entre la Chine, la Croatie et l’UE », a déclaré M. Li, ajoutant que les entreprises chinoises s’appuieraient sur les meilleurs équipements et les meilleures technologies disponibles pour construire ce pont et fournir un produit de qualité.

M. Li a également demandé au consortium chinois de faire tout son possible pour que le projet soit achevé dans les délais prévus, afin que le peuple croate puisse en profiter rapidement.

La valeur totale de ce projet est d’environ 420 millions d’euros (environ 472 millions de dollars américains), dont 85 % seront financés par l’UE.

Saluant ce pont comme « un symbole de l’amitié et de la coopération entre la Croatie et la Chine », M. Plenkovic a souligné que la Chine était une véritable amie qui aidait le peuple croate à concrétiser son rêve.

Il a rappelé que le processus d’appel d’offres avait été ouvert, juste et transparent, et que le consortium chinois l’avait remporté en faisant preuve des capacités les plus fiables.

Une fois achevé, le pont facilitera grandement les déplacements de la population croate, et améliorera de manière significative le développement local. Il offrira également de nouvelles opportunités commerciales aux entreprises chinoises, et servira d’exemple pour la coopération pratique Chine-UE, a souligné M. Plenkovic.

M. Li est arrivé mercredi de Zagreb à Dubrovnik pour continuer sa visite officielle en Croatie. Durant son séjour dans cette ville côtière, il participera également à la huitième réunion des dirigeants de Chine et des pays d’Europe centrale et orientale (PECO).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Next Post

Guangzhou développera le transport ferroviaire comme pilier industriel

sam Avr 13 , 2019
La ville de Guangzhou a publié un plan de trois ans pour développer son industrie du transport ferroviaire, promettant d’étendre son échelle à 120 milliards de yuans (17,8 milliards de dollars) d’ici 2021, et de réaliser une valeur de production de 180 milliards de yuans d’ici 2023. La Commission municipale […]
%d blogueurs aiment cette page :