Série Projets BRI

#8 Parc industriel sino-biélorusse « Great Stone »

La série « projet de la BRI » continue avec ce dossier sur le Parc industriel Sino-Biélorusse de « Great Stone » par Madina Tsoroeva.

La Biélorussie est un important centre stratégique situé au centre de l’Europe présentant des avantages uniques pour le développement des nouvelles routes de la soie, selon le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping. En effet ses infrastructures ferroviaires et automobiles développées, ainsi que sa proximité et sa coopération avec les ports de la mer Baltique et de la mer Noire font de ce pays un pôle stratégique et lui permettant de se connecter à la fois aux routes de la soie terrestres et maritimes. De plus, la Biélorussie maintient un développement économique stable ce qui motive la Chine à signer des conventions de coopération entre les deux pays.

Hormis les constructions d’infrastructures la Chine s’investit dans un projet de plus grande envergure en Biélorussie. Il s’agit de l’établissement d’une grande zone industrielle appelée le parc « Great Stone » prés de Minsk, selon le président biélorusse Alexandre Loukachenko, le parc industriel sino-biélorusse est le plus important projet conjoint avec la Chine.

Suite à la visite d’Etat du président de la République populaire de Chine en Biélorussie (10-13 mai 2015), il a été annoncé que le parc industriel sino-biélorusse était la « perle de la ceinture économique de la route de la soie », ce qui souligne le caractère stratégique de ce projet pour la Chine.

 

greatstone1

 

L’origine du projet :

L’idée de créer une zone industrielle est venue du ministère du commerce de la Chine à l’exemple du parc international industriel de Suzhou (SIP) que la Chine a créé en 1994, inspirée du modèle singapourien. Ce dernier accueille aujourd’hui plus de 3 000 entreprises, devenant une zone très attractive sur la scène internationale.

La délégation biélorusse officielle composée de représentants du ministère de l’Economie a visité ce parc industriel en 2010 et s’est familiarisée avec ses travaux. Suite à cette visite, plusieurs réunions ont eu lieu, notamment le Premier ministre biélorusse s’est entretenu avec les dirigeants des entreprises chinoises afin d’exprimer leur volonté commune d’investir dans un nouveau projet. En 2010, cet entretien abouti à une signature d’accord de coopération, avec une filiale de la China National Machinery Industry Corporation un an plus tard un accord à l’échelle intergouvernementale a été signé et entré en vigueur en 2012. Le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, publie un décret le 5 juin 2012 décrivant les conditions dans lesquelles le parc industriel sino-biélorusse fonctionnera.

Une fois que les démarches administratives ont été réalisées, une démarche de promotion du projet débute. Ainsi, en 2013 une présentation du nouveau parc industriel sino-biélorusse est réalisée à Guangzhou et Harbin, plus de 150 entreprises locales étaient présentes. Quelques mois plus tard, le projet a été présenté à Xiamen et à Urumqi dans le cadre de l’exposition universelle Chine-Eurasie.

Les différents objectifs de la création du parc industriel :

Tout d’abord, la création consiste à renforcer l’établissement d’un partenariat économique et stratégique entre la République du Bélarus et la République populaire de Chine.  Ensuite, il s’agit de plusieurs autres objectifs :

  • Attirer les investissements directs étrangers en Biélorussie, avec l’expertise chinoise et étrangère dans le domaine des technologies.
  • Utiliser la position géographique favorable du parc, des infrastructures de transport, des zones économiques spéciales pour le développement de la logistique et la réorientation des flux de transport et de commerce.
  • Améliorer les infrastructures d’information.
  • Construire la deuxième piste de l’aéroport national de Minsk.
  • Créer un environnement urbain parfaitement adapté au développement et à la mise en œuvre d’innovations et au développement de l’esprit d’entreprise et du système de services sociaux.

 

Localisation géographique du projet :

Le parc est situé à 25 km de la capitale, dans le district de Smolevichi, ayant une position géographique favorable, 8 048 hectares sont alloués à la construction de la zone industrielle soit 112,5 km2. A proximité d’une voie ferrée de l’autoroute Moscou-Berlin et de l’aéroport international de Minsk, afin de rendre le territoire plus attrayant. De plus, il se situe également à une distance relativement courte du port de Klaipėda (Lituanie), sur la côte de la mer Baltique.

Ce projet se nommait le parc industriel sino-biélorusse jusqu’au 1 juillet 2014, la date de la publication du nouveau décret n°326 par le Président de la Biélorussie. La nouvelle législation adoptée a nommé le projet « Great Stone ». Le village se situant sur le territoire de la construction de ce parc lui donne son nom.

La construction du parc a déjà débuté, le 19 juin 2014 a eu lieu la cérémonie officielle de pose de la première pierre, qui marque le début des travaux de construction de ce grand projet. Les principaux dirigeants des nombreuses entreprises de renom chinoises ont assisté à l’événement. Le parc industriel sous forme d’une nouvelle ville moderne devrait accueillir 155 000 personnes, une première partie du parc sera terminée en 2020, et la livraison finale est prévue pour 2030.

Les financements :

La Biélorussie prévoit d’allouer de son budget un montant de 0,5 milliard de dollars, la Chine (la Banque de Développement de Chine) investira 3 fois plus, avec un montant s’élevant à 1 milliard et demi de dollars. Le principal investisseur chinois est China Merchants Group (un conglomérat d’entreprises chinoises) avec environ 500 millions de dollars. Les investissements ne s’arrêtent pas à ces deux contributeurs, d’importants investissements directs d’environ 5 milliards et demi de dollars sont également prévus, de plus les investisseurs de Singapour et de Russie souhaitent également participer. Selon les experts, une somme d’un total de 30 milliards de dollars serait dépensée pour la mise en œuvre de ce projet.

Système de gestion :

La gestion du parc est répartie sur trois niveaux. L’instance suprême qui détermine la politique de coopération entre les deux pays est le Conseil de coordination intergouvernemental. Ensuite, il s’agit de l’administration du parc industriel dirigé par Alexandre Yermak. La mission de cette instance consiste à la mise en œuvre de diverses procédures administratives, l’entretien de l’installation et représenter les intérêts du parc auprès des autorités locales et de l’Etat. Enfin, le troisième maillon du système de gestion est la société de développement du parc industriel créée en 2012 et dont les tâches principales consistent à assurer la conception et la construction des infrastructures, l’organisation des services publics, la mise en œuvre des accords et arrangements relatifs aux parcelles de terre de la zone industrielle.

Les différents projets au sein du nouveau parc industriel :

Les principaux domaines d’activité du parc sont le génie mécanique, l’industrie pharmaceutique, la biotechnologie, la chimie, l’optique, l’électricité et l’électronique, les matériaux et équipements médicaux, stockage et traitement des données.

Mis à part la zone industrielle, il est prévu de construire, des zones résidentielles, commerciales, des zones de loisirs, des bureaux ainsi que des centres financiers et de recherche.

Les avantages d’implantations dans le parc :

Les entreprises souhaitant devenir résidentes du parc, bénéficieront des avantages fiscaux selon la formule « 10 +10 » offrant aux compagnies une exemption de toute forme d’impôts sur les entreprises les 10 premières années en tant que résidents puis une réduction d’impôts de 50% au cours de la prochaine décennie. En outre les sociétés peuvent ouvrir leur production dans une zone géographique favorable avec des couloirs de transport pratiques pour le commerce. Tous les avantages fiscaux sont inscrits dans le nouveau décret du président de la Biélorussie publié en mai 2017. Il s’agit également d’une réduction d’impôts sur le revenu, une exonération des droits de douane lors de l’importation des équipements nécessaires à la production. De plus, le parc industriel offre la possibilité de louer des terres pour une période de 99 ans, mais on peut également les acheter et privatiser.

Au 1 août 2018, le parc compte 37 entreprises résidentes, parmi lesquelles les grandes entreprises comme Huawei Technologies, China Telecom. Beaucoup d’entreprises veulent devenir résidentes néanmoins, certaines doivent passer la sélection, la priorité est donnée à des domaines tels que l’électronique, la chimie fine, la biotechnologie, l’ingénierie et les nouveaux matériaux. Par ailleurs certaines entreprises candidates ne sont pas admissibles en raison d’exigences environnementales et de sécurité strictes du parc industriel.

L’état actuel du parc :

Aujourd’hui, le site est doté de tout le nécessaire pour la construction et l’exploitation d’entreprises : gaz, électricité (l’énergie sera fournie par une centrale nucléaire construite par la Russie et livrée en 2018), conduite d’eau, système d’évacuation des eaux de pluie, réseaux de communication, stations d’épuration. Le cadre de départ est constitué de 7 rues d’une longueur totale de 13 kilomètres. Il s’agit de routes modernes à goudron de bonne qualité, des feux de circulation, des trottoirs, des pistes cyclables. Les principales avenues de la future technopole sont nommées après Minsk et Pékin.

Les principaux indicateurs de l’activité des résidents du parc industriel sino-biélorusse « Great Stone » :

  Janvier-Septembre

2017

Janvier-Septembre

2018

Nombre de résidents inscrits 19 37
 …dont actifs 9 30
Nombre moyen d’employés 52 242
Revenus provenant de la vente de produits, de bien et des services (millions roubles)  

 

5.0

 

 

8.6

Bénéfice net, perte nette (-) (millions roubles)  

-1,7

 

-20,5

Volume des investissements directs étrangers (millions dollars)  

 

9,9

 

 

58,7

Les investissements en capital fixe  

69,0

 

69,5

Volume de la production industrielle, des travaux, des services de nature industrielle, aux prix réels (millions roubles)  

 

_

 

 

 

5,8

Impôts, taxes, paiements versés au budget et fonds extrabudgétaires (millions roubles)  

 

 

0,3

 

 

 

2,9

Exportations de marchandises (millions dollars américains)  

9,3

 

10,9

Importations (millions dollars)  

19,3

 

22,5

Balance du commerce extérieur de biens (millions dollars)  

-10.0

 

-11,6

Source : Comité national de statistique de la République du Bélarus

Les difficultés rencontrées :

Malgré le rythme rapide de la construction des infrastructures et des premiers bâtiments, le parc technologique a du mal à attirer les investisseurs. L’une des principales raisons est la forte concurrence des pays partenaires de l’UEE (l’Union économique eurasiatique). La Russie et le Kazakhstan offrent des avantages importants pour les entreprises que la Biélorussie ne peut encore se permettre. Néanmoins, elle est en train de créer toutes les conditions favorables pour les potentiels investisseurs.

Evénements récents :

  • Le 11 décembre 2018, des négociations ont eu lieu dans le parc entre les représentants du projet « Great Stone » et les milieux d’affaires de Chengdu. Les participants ont discuté de la coopération avec le parc industriel sino-biélorusse dans le cadre de la création du sous-parc industriel européen de Chengdu.
  • Le 6 décembre 2018, la société pour le développement de parc industriel a passé avec succès un audit de supervision et a confirmé les certificats internationaux SMEA (Système de Management Environnemental et d’Audit) et OHSAS (Occupational Health and Safety Assessment Series, modèle de système de management de la santé et de la sécurité au travail).
  • Le 30 novembre 2018, visite de la délégation gouvernementale de la ville de Changde (Hunan, Chine), visite des représentants de l’administration et des entreprises de la ville de Chongqing, visite de la direction du bureau des affaires étrangères de la province du Guangdong.
  • Le 27 novembre 2018, le Premier ministre de la République kirghize, Muhammedkaliy Abylgaziyev, a visité le parc industriel sino-biélorusse lors de sa visite de travail en Biélorussie.

 

greatstone2
La visite du président chinois Xi Jinping du parc industriel sino-biélorusse 13 mai 2015

Ainsi, le « Great Stone » deviendra le moteur de l’économie biélorusse, de plus se trouvant au cœur de l’Europe, il devient selon la Chine « la perle de la ceinture économique de la soie ».

 Ce grand projet est bénéfique aux deux pays créateurs, il permet d’un côté aux entreprises chinoises de s’exporter à l’étranger et d’un autre côté à la Biélorussie d’ajuster sa structure industrielle. Le parc industriel est voué à jouer un rôle important non seulement dans le développement économique de la Biélorussie et de la Chine, mais aussi dans la coopération globale entre les nations eurasiennes.  Aujourd’hui le plus grand parc industriel d’Europe, sort du cadre du projet purement bilatérale et devient un projet multilatéral ouvert à tous les pays, mais tout de même doté d’un statut particulier dans les relations sino-biélorusses.

Les pronostics du parc sont très positifs, selon les estimations réalisées d’ici 2020, plus de 100 résidents seront enregistrés dans le parc et, compte tenu de la dynamique actuelle, plus d’un millier d’entreprises fonctionneront dans les 10 ans à venir. Selon le Premier ministre biélorusse, le parc industriel devrait générer d’ici 2021 des recettes d’une valeur d’au moins un milliard de dollars, les premiers produits du parc devraient être commercialisés en 2019. Nous serons témoins de la naissance d’une nouvelle ville moderne dans les 15 prochaines années qui va gagner en puissance, attirer les talents de différents pays, et sera génératrice de l’emploi.

Vidéo présentant le projet (localisation, maquette…):

http://www.industrialpark.by/en/general-information

 

Sources :

0 comments on “#8 Parc industriel sino-biélorusse « Great Stone »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :