Alliance Sino-Asiatique dans l’enseignement supérieur

103 universités de Chine, d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est ont formé une alliance pour renforcer la coopération régionale en matière d’enseignement supérieur.

L’alliance comprend 45 universités chinoises d’élite, telles que l’Université Renmin de Chine et l’Université Fudan. Les autres membres de l’alliance viennent de 14 pays d’Asie du Sud et du Sud-Est, dont l’Inde, la Thaïlande et Singapour.

L’alliance organisera régulièrement des forums des présidents pour partager leur expérience en matière de gestion des écoles, créer une plate-forme de partage des ressources, lancer des programmes communs de développement des talents et mettre en place des laboratoires communs pour promouvoir la coopération internationale en matière de recherche scientifique.

« Nous cherchons à utiliser efficacement les ressources disponibles pour améliorer la qualité et l’efficacité de l’enseignement supérieur. L’une des stratégies très importantes pour atteindre cet objectif consiste à renforcer la coopération régionale entre les universités », a déclaré Lakshman Dissanayake, recteur de l’université de Colombo au Sri Lanka.

Le secrétariat général sera basé à l’Université du Yunnan et Lin Wenxun, président de l’Université du Yunnan, sera le premier secrétaire général de l’alliance, selon une décision adoptée par les représentants des 103 universités lors d’un rassemblement tenu lundi à Kunming, capitale de la province du Yunnan.

Le Yunnan, qui partage la frontière avec le Myanmar, le Laos et le Vietnam, devrait devenir un important pont reliant l’Asie du Sud et du Sud-Est.

Selon Zhu Huashan, directeur adjoint du Bureau de l’éducation de la province du Yunnan, il y a au total 18 800 étudiants étrangers qui étudient au Yunnan, avec 15 773 étudiants originaires de pays d’Asie du Sud et du Sud-Est.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.