Amérique Latine Série Projets BRI

#7 Argentine : Barrage hydroélectrique de la Barrancosa

Par Adrien Mugnier

Alors que le Président Xi Jinping était en Argentine pour assister au G20, focus aujourd’hui sur un des projets majeur de la Belt and Road Initiative en Argentine : le barrage de la Barrancosa, situé dans la province éloigné de Santa Cruz.

Une réunion s’est déroulée en marge du sommet entre une délégation argentine, des représentants de la China Gezhouba Group Company ( CGGC) et une délagation politique de haut niveau chinoise.

« Nous avons fait beaucoup de progrès« , a déclaré Victor Belisario, topographe du barrage de La Barrancosa, qui fait partie du méga projet hydroélectrique Chine-Argentine.

Un peu plus d’un an après le début des travaux de construction des barrages Condor Cliff et La Barrancosa, le long de la rivière Santa Cruz, le méga projet, qui comprend deux sous-projets, a connu plusieurs phases de construction initiales: excavation, terrassement et remplissage.

barrage1

C’est le géant de l’ingénierie et de la construction, la CGGC qui mènera ce projet de coopération énergétique, une fois achevé, devrait générer 4,95 milliards de kilowattheures supplémentaires pour l’Argentine. Permettant selon les experts chinois de faire augmenter 6% sa production d’électricité.

Concernant la puissance du méga-projet, on peut citer les éléments déjà en notre possession, tels que les trois turbines Kaplan de type hélice capables de générer une alimentation annuelle de 1 903 gigawattheures (gWh), tandis que le barrage de Condor Cliff comportera cinq turbines Francis capables de produire en moyenne 3 268 gWh.

barrage2

L’objectif premier sera de réduire drastiquement la dépendance aux combustibles fossiles de l’économie argentine, pourtant vitale jusqu’alors, dans une économie en crise depuis une décennie.

Le projet hydroélectrique le plus méridional du monde et l’un des plus importants entrepris en Argentine au cours de la dernière décennie et devrait créer 5 000 emplois et 15 000 emplois indirects, et stimuler le développement socio-économique de Santa Cruz, a déclaré Belisario.

C’est un des points positif de ce projet de coopération, il permettra également d’apporter une aide au gouvernement argentin, dans son objectif  de réduction du chômage et de créer des opportunités dans des régions éloignées de Buneos Aires. C’est le consortium sino-argentin en charge de la construction : UTE Represas Patagonia qui se charge du recrutement. Le bureau des ressources humaines a recruté selon des informations de la presse locale, plus de 200 travailleurs issus des villes proches des barrages, en apportant une formation gratuite.

Une vidéo de présentation du projet par la Represas Patagonia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s