Les vrais chiffres pour casser l’idée d’un  » Debt Trap » chinois en Afrique.

Après les nombreuses accusations récentes à l’encontre de la CHine, concernant un soit disant : » Piège de la dette » que la Chien apporterait sur le continent, voici les chiffres, tirés de la Jubilee Debt Campaign.

Les paiements de la dette extérieure de l’Afrique ont doublé entre 2015 et 2017, son niveau le plus élevé depuis 2001, indique un nouveau rapport.

Selon une étude du groupe de pression financière Jubilee Debt Campaign, les remboursements sont passés de 5,9% de leurs revenus en 2015 à 11,9% en 2017, alimentés par une augmentation des prêts de multiples prêteurs, une baisse du prix des produits de base et une valeur monétaire en hausse .

 

Les données montrent que 35% de la dette extérieure des gouvernements africains sont contractés auprès de prêteurs multilatéraux, 32% à des prêteurs privés, environ 20% à la Chine et 13% à d’autres gouvernements. Toutefois, les taux d’intérêt ont tendance à être plus élevés pour les prêts du secteur privé, qui représentent 55% des paiements d’intérêts, contre 17% en Chine.

Tim Jones, économiste à la Jubilee Debt Campaign, a déclaré que les problèmes d’endettement s’aggravent sur le continent africain à cause d’opérations opaques.

« Nous avons besoin de nouvelles règles pour que tous les prêteurs divulguent publiquement leurs prêts aux gouvernements au moment où ils sont accordés. En outre, le Fonds monétaire international doit cesser de réagir aux crises de la dette en accordant des prêts qui renflouent d’autres prêteurs, de la Chine aux sociétés occidentales, en les incitant à continuer d’octroyer des prêts de manière imprudente. Au lieu de cela, les prêteurs doivent être amenés à se restructurer et à réduire leurs dettes », a déclaré M. Jones.

Les données de la Banque mondiale indiquent que 130 milliards de dollars de dette africaine sont dus à d’autres gouvernements. Selon ce calcul, 72 milliards de dollars sont dus à la Chine et 40 milliards de dollars au Club de Paris.

Cela laisse 18 milliards de dollars dus à d’autres gouvernements, tels que ceux du Moyen-Orient. Les gouvernements africains ont versé 12,8 milliards de dollars à d’autres gouvernements en 2016, en principal et intérêts, ce qui représente 38% du total des paiements de la dette extérieure.

Selon les responsables financiers, le plus gros endettement du continent provient des prêteurs privés, avec 13,2 milliards de dollars versés aux créanciers privés (40%) et 7,3 milliards de dollars aux institutions multilatérales (22%), soit un total de 33,3 milliards de paiements de la dette extérieure.

 

Moins significatif

La Chine, qui a récemment été critiquée pour sa politique de désendettement de l’Afrique, n’est en réalité pas dans la catégorie des principaux créanciers du continent.

«Des informations récentes ont affirmé que la Chine était responsable de nouveaux pièges de la dette sur le continent africain. Les nouveaux chiffres montrent que le rôle de la Chine en tant que prêteur sur le continent a effectivement augmenté, mais son importance relative est moins souvent affirmée, en particulier dans les pays en crise d’endettement », a déclaré le groupe de la campagne financière dans son rapport.

Sur les 16 pays africains classés par le FMI comme en état de surendettement ou sur le point de le devenir, 15% en moyenne de leur dette est due à la Chine.

« La Chine est donc en moyenne un prêteur moins important dans les pays en crise de la dette que sur l’ensemble du continent« , a déclaré la Jubilee Debt Campaign.dette

Publicités

Catégories :Diplomatie, Economie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s